Shadowrun.fr Site participatif sur le jeu de rôles Shadowrun où vous trouverez actualités de la gamme, aide de jeu, scénarios, forums pour discuter avec les joueurs et les traducteurs français de SR4, un wiki encyclopédique, etc.

Dunkelzahn : Dragon médiatique

Article réservé aux meneurs de jeu !

Le texte suivant est la traduction d’un article écrit par Tom Dowd et publié dans le n°199 de Dragon Magazine sous le titre Dunkelzahn – The mass media dragon. L’introduction destinée aux lecteurs ne connaissant pas le monde de Shadowrun a été retirée afin de ne laisser que la substantifique moelle…

Disséminer des informations étant la raison d’être du réseau informatique Shadowland, il me revient en tant qu’administrateur système local de poster des infos et de surveiller les bestioles volantes. Le profile suivant est un extrait abrégé d’un article de l’édition en ligne de Meta Trends (Janvier 2054), un infozine bien trop renseigné pour son propre bien. Certaines des infos présentées dans l’article proviennent de sources variées. Croyez-les à vos risques et périls. Comme d’habitude, les lecteurs en ligne sont invités à poster leurs commentaires et leurs observations. Croyez les également à vos risques et périls.

Captain Chaos
08:21:51/2-23-54

Si les dragons sont des créatures de légende, comment se fait-il que l’homme moderne puisse régulièrement zapper sur le câble et en trouver un philosophant sur un des aspects fascinants (selon lui) de la société humaine ou participant à un débat avec une célébrité du moment ? Pourquoi un dragon, autrefois cauchemar de Saint Georges, associé à ce cher/insupportable Bilbon, et proie des vaillants chevaliers, possède-t-il son propre talk-show ? La réponse est pourtant simple : grâce à l’audimat et à son pouvoir.

C’est clair, quand un grand dragon demande à avoir sa propre émission tridéo, qui va lui dire non ?

X-VP
02:13:1312-25-54

Pour comprendre un tant soit peu Dunkelzahn, il faut remonter à sa première apparition. L’arrivée du dragon à Denver le 27 janvier 2012, quelques semaines à peine après l’apparition du premier de son espèce, a été marquante non seulement du fait de l’examen et de l’inspection qu’il fit de l’amoncellement d’acier et de béton qu’est le conurb, mais aussi du fait de l’exagération dont il fit preuve. Jusqu’à cette date, la poignée de dragons qui avait été entre-aperçue gardait ses distances, restant insaisissable, devenant le sujet de débats passionnels et souvent réactionnaires dans la presse et au sein de la population. Soudain, il y eut cette gigantesque créature de mythe, totalement fascinée par le concept et le fonctionnement d’une simple automobile. L’impact fut fantastique.

Très vite, la formidable machine médiatique se mit en action. Tandis que l’armée tentait de boucler la zone autour du lac Cherry Creek où le dragon était parti se reposer, des reporters du monde entier se battaient pour obtenir de lui une interview. Le vainqueur fut une néophyte, un second couteau abonné aux débuts de soirée de week-end : Holly Brighton. Le résultat, à peine entaché par quelques incidents techniques, fut une interview de 12 heures et 16 minutes, un échange sidérant de questions réponses, tantôt donnant, tantôt prenant, frôlant parfois la banalité, entre Brighton la quasi-intellectuelle et Dunkelzahn l’imposant dragon donnant à l’humanité les premiers indices sur l’ampleur et la profondeur de l’Eveil. Dés le départ, Dunkelzahn, époustouflé et encore sous le choc du monde qu’il avait découvert en s’éveillant, eut néanmoins assez de jugeote pour insister sur les royalties qu’il toucherait sur la vente des copies de l’interview. On estime que ces ventes rapportèrent au dragon plus de 13 millions de dollars, hors taxes.

C’est à la même époque que Dunkelzahn s’associa avec le premier de ses trois interprètes. Bien que le dragon fut capable d’apprendre rapidement à communiquer en anglais (grâce à la magie expliqua-t-il), réussir à enregistrer ses commentaires sur une bande vidéo requerra des efforts phénoménaux. On découvrit en effet que les dragons ne parlaient pas comme les humains le font, c’est-à-dire en expulsant de l’air sur lequel influe la position de la langue, des dents et des lèvres, mais à l’aide d’une voix-intérieure, clairement compréhensible par tous ceux à qui le dragon s’adresse. Malheureusement, les micros ne sont pas réceptifs à cette forme de télépathie.

La solution fut un habitant de Denver, un jeune homme noir nommé John Timmons, qui accepta de parler au nom du dragon et de transmettre les phrases prononcées dans sa tête. A elles deux, la présence surnaturelle du dragon et la soigneuse modulation des mots par le jeune apprenti, captivèrent l’imagination de millions d’individus. Aujourd’hui encore, de nombreux sociologues affirment que sans la présence, certes puissante mais aussi apaisante, de Dunkelzahn dans les premiers jours de l’Eveil, les changements auraient été bien plus traumatisants pour l’humanité.

Dunkelzahn maintenu une relation professionnelle avec Holly Brighton jusqu’à que cette dernière prenne sa retraite en 2042, lui donnant un accès exclusif jusqu’à cette date. Le dragon offrit à Brighton un statut et une respectabilité, en échange, elle lui donna un visage plus humain. Timmons resta la voix du dragon dans les médias et en public. En contrepartie, il devint l’une des références du protestantisme nord-américain de l’après Eveil, prêchant la tolérance et l’ouverture d’esprit alors que les religions adoptaient des discours réactionnaires. La nature exacte de la relation qui s’était instaurée dans le trio fut longuement disséquée, mais il est clair que chacun avait besoin, des autres et les utilisait pour atteindre ses propres buts. Brighton et Timmons recherchaient la notoriété pour des raisons qui leur étaient propres. Et le dragon Dunkelzahn, comme le mystique Willy Loman, voulait simplement être aimé.

La relation entre le dragon et Timmons prit fin en 2022 lorsque ce dernier fut assassiné par un tueur lié à un mouvement anti-métahumain naissant. La police n’eut pas l’occasion d’interroger l’assassin, l’erreur de celui-ci ayant été de commettre sont crime en présence de Dunkelzahn. Des témoins rapportèrent que le dragon réduisit le tireur à l’état de bouillie sanguinolente d’un simple regard. Le dragon fut violemment critiqué : pourquoi Dunkelzahn n’avait-il pas été capable d’empêcher l’assassinat malgré son immense pouvoir ? Bien qu’habituellement bavard, Dunkelzahn ne s’exprima jamais sur le sujet.

Il l’a fait ; il a permis ce tir en pleine tête. Timmons, bien qu’il ait été un porte-parole de valeur, commençait à prendre conscience du pouvoir qu’il avait au sein de la chaotique église protestante de l’après Eveil. On raconte qu’il s’apprêtait à mettre un terme à sa relation avec le dragon et à tout raconter.

Gossip Hound
08:22:09/2-24-54

On parle d’un putain de grand dragon là ! Primo, tu crois pas qu’il aurait pu calmer Timmons s’il l’avait voulu ? (En admettant que c’ait été nécessaire.) Deuxio, quand tu es la créature magique la plus puissante sur cette terre, pourquoi faire confiance à un abruti avec un fusil de précision de mauvaise qualité ? Timmons a faillit survivre, tu sais.

Untouchable
11:28:42/3-1-54

Quoi ?! Les dragons ne connaissent rien aux soins magiques ??

Doctor Dave
10:19:27/3-5-54

Dunkelzahn resta sans « voix » jusqu’en 2028 (ce qui eut pour résultat d’étranges interviews à sens unique entre Brighton et le dragon.) Au printemps de cette année, le dragon commença à utiliser une jeune femme nommée Terri Ann Ribero. Ribero, comme Brighton, était une reporter néophyte lorsque le dragon la découvrit. Doté d’une voix gaie et agréable, Ribero se révéla si populaire, même en l’absence du dragon, qu’elle se réorienta vers une carrière d’actrice en 2039 qui, à défaut d’être un véritable succès, ne fut pas dépourvu d’intérêt.

Il est intéressant de noter que Ribero, malgré des offres financières hors du commun, refusa de participer à un programme racontant ses années passées auprès du dragon, ou encore d’aborder ce thème lors d’interviews. S’agit-il d’intégrité ou d’autre chose ?

Publisher
03:17:15/2-26-54

Ouaips, plutôt la peur de se retrouver sur la liste noire du dragon. Ça me semble plutôt logique.

Carnival Barker
10:27:50/3-1-54

Oh, mais je me suis laissé entendre dire qu’un tel manuscrit existe. Ribero le conserve à titre d’assurance. Si il advenait qu’elle décède dans des conditions inhabituelles, il serait largement diffusé. Une technique de protection assez commune et efficace ma foi. A moins bien sûr que Dunkelzahn ne le trouve…

Winner
12:01:57/3-1-54

Durant les cinq années qui précédèrent, Dunkelzahn avait commencé à dépenser d’importantes sommes pour créer son repère, un complexe qui s’étale sur les berges du lac Louise sur les terres du Conseil Athabaskan, au sud-ouest d’Edmonton. Ce lieu n’est pas uniquement une attraction touristique ou une base de loisirs high-tech, mais surtout le domaine féodal privé du dragon. Bien que sa revendication de la propriété de ces terres ne soit pas très claire, il ne fait aucun doute que le grand dragon est le seigneur et maître de cette zone. (Et, si l’on considère le phénoménal pouvoir de destruction dont a fait preuve Aden, le dragon oriental qui rasa Téhéran en 2020, il est douteux qu’un seul des membres du Conseil Athabaskan ait envisagé sérieusement de demander la restitution des terres, sans parler de réclamer le paiement d’un impôt.) L’installation du lac Louise n’est pas seulement réputée pour sa splendeur quasi-médiéval, mais surtout pour la technologie de réalité virtuelle (RV) incroyablement sophistiquée que l’on y trouve. Les invités peuvent prendre part à d’incroyables aventures dans d’époustouflants décors réels ou imaginaires sans avoir à quitter le confort et la sécurité de leur fauteuil. La technologie du complexe est gérée par VisionQuest, l’ancien laboratoire de RV d’Ares Macrotechnology avant d’être racheté par Dunkelzahn en 2037. Aujourd’hui, les équipements développés par VisionQuest sont considérés comme ce qui se fait de mieux sur le marché en matière d’expérience RV en temps réel. Le dragon lui-même semble fasciné par le concept de la réalité virtuelle, ces applications et ces implications. Les dragons, comme il se plaît à le dire, ont une compréhension unique de la réalité, et tout ce qui prétend créer ou définir une réalité les intéresse particulièrement.

J’ai entendu dire que Dunkelzahn lui-même avait tenté une expérience en RV, mais sans succès. J’imagine qu’il a eu recours à des gants et à un casque archaïques et ridicules. Vous imaginez le tableau, hein ?

Bowman
07:26:30/3-1-54

VisionQuest prend très au sérieux le maintien de son avance technologique. J’ai cru comprendre qu’ils allaient s’agrandir et chercheraient à augmenter leurs effectifs. Etant donné que les pointures dans ce domaine sont aussi protégés que les systèmes des banques orbitales, on peut s’attendre à des recrutements plutôt violents. En tête de liste, on trouve : le Dr. Michael Denaris de Fuchi, le Dr. Ellen Brand Koch de Renraku, et le Dr. Estaban Wallech de Brilliant Genesis.

Insider
10:18:51/3-4-54

Actuellement, la « voix » du dragon est Nadja Daviar, une superbe elfe originaire d’Europe de l’Est dotée d’une voix hypnotisante et dont le passé est totalement inconnu. Elle occupe ce poste depuis 2039 et règne sur le complexe du lac Louise comme si elle était la Reine. Holly Brighton, qui vit dans le complexe depuis sa retraite et qui possède toujours un grand pouvoir au sein de la sphère d’influence du dragon, est souvent en désaccord avec Daviar. Il semble que la plus forte influence de Brighton sur Dunkelzahn soit dans les commentaires périodiques qu’il distille dans le programme trideo « Entretien avec un dragon ».

Des rumeurs récurrentes affirment que Daviar aurait des contacts avec les services de renseignements polonais, mais rien de concret n’a jamais été constaté. Je parie que Brighton serait prête à débourser pas mal de fric en échange d’infos là-dessus.

Ex-Pat
03:02:09/3-12-54

Le dragon a commencé son programme semi annuel l’année suivant le départ à la retraite de Brighton et en a produit plus d’une vingtaine d’éditions. Les sujets vont de l’interview de banales célébrités à des commentaires effrayants de perspicacité sur les cultures et la société. Le programme est actuellement suspendu et le studio de production parle d’hésitations de Dunkelzahn quant aux sujets à traiter et à la façon de les aborder. Néanmoins, personne à la production n’a la moindre idée des sujets auxquels le grand dragon réfléchit. De toute façon, les choix et le résultat seront sans aucun doute fascinants d’une façon ou d’une autre, et constitueront un bon filon.

Je fais partie de l’équipe de production d’ « Entretien avec un dragon » (oui, vous pouvez voir mon nom dans le générique si vous savez où regarder) et « indécis » est un euphémisme concernant l’état d’esprit du Big D (comme nous l’appelons au studio) ces derniers temps. Ce qui compte le plus à ses yeux est sa fascination pour l’humanité et plus spécifiquement les interactions entre humains. Il est sidéré par les rapports que nous pouvons entretenir, ou ne pas entretenir, les uns avec les autres. L’ensemble de l’installation RV du lac Louise est bâtie afin qu’il puisse observer les réactions des gens par rapport à des évènements et vis à vis les uns des autres. Ce qui l’énerve (bien que ce mot soit peut-être un peu fort pour un dragon) est qu’il sait quelque chose qu’il estime que tous (comprenez l’humanité) devrait savoir. Pourquoi ne se contente-t-il pas de le dire ? Je ne sais pas. Est-ce qu’il le dira ? Je n’en sais rien non plus.

More Than Best Boy
07:17:16/3-10-64

Peut-être reste-t-il silencieux car d’autres pensent que l’humanité n’est pas prête pour tout apprendre et qu’ils l’ont averti de ne pas le faire. Si c’est ça, qui est assez puissant pour dire à un grand dragon ce qu’il doit faire ? Réfléchissez-y – ça vous tiendra éveillé à la nuit tombée.

Frosty
05:10:12/3-12-54

Cette article est particulièrement intéressant pour les nombreux éléments qu’il apporte sur Dunkelzahn et son omni-présence dans les média. Ces relations ambiguës avec ses interprètes successifs feront naître mille et une conjecture dans l’esprit des MJs les plus imaginatifs. A noter : l’article est écrit en 2054, c’est à dire avant l’entrée en campagne du dragon et sa mort spectaculaire.


Document créé à l'origine par Tom Dowd et publié sur shadowrun.fr le lundi 25 avril 2005 par Julien Le Marinier.

Article mis à disposition sous licence Dragon Magazine.


Revenir au début de la page.


  1. Le 29 octobre 2010, 11:04 digi a écrit

    je veu vous regoindre

Derniers articles publiés

Publicité

Ludik Bazar – le destockage de jeux de simulation

Publier un article

Vous avez écrit des aides de jeu ? Des scénarios ? Vous aussi vous pouvez les publier très simplement sur shadowrun.fr en vous enregistrant sur le site. Vous garderez sur vos œuvres tout le contrôle que vous souhaitez, ce sont toujours vos œuvres.

Derniers commentaires sur les articles

Shadowrun ™ est un jeu et une marque déposée ©The Topps Company, Inc., publié en anglais par Catalyst Game Labs, publié en français par Black Book Éditions et traduit par Ombres Portées. Voir la section À propos pour plus d'informations sur le site, y compris les mentions légales.

Une carte complète du site est disponible.

You don't speak French? Here's a description of this website for you.