Shadowrun.fr Site participatif sur le jeu de rôles Shadowrun où vous trouverez actualités de la gamme, aide de jeu, scénarios, forums pour discuter avec les joueurs et les traducteurs français de SR4, un wiki encyclopédique, etc.

Humains et cycles de magie

Article réservé aux meneurs de jeu !

« Les humains sont dans la confusion la plus totale…

C’est une façon de se comporter normale pour eux. Leurs vies sont trop courtes et ils n’ont pas assez de temps pour analyser ce qu’ils pensent.

Je sais que c’est faire une grossière exagération que dire cela, qu’il y a eu de nombreux esprits humains brillants au travers des âges. Mais même les Da Vinci, les Einstein, suffisamment brillants pour avoir un aperçu d’une vaste réalité, et suffisament imaginatifs pour analyser un monde complexe et interconnecté, même eux n’ont pas pris le temps d’analyser leurs propres pensées. Lors de mes entretiens avec Da Vinci, je pus voir une lueur de compréhension dans ses yeux. Néanmoins, jamais il ne su exprimer ni même croire ce qu’il avait entr’aperçu de la véritable nature de la réalité.

Cela prend des années, parfois même des centaines d’années, pour obtenir une perspective correcte à propos d’un concept ou d’une idée, même lorsqu’il s’agit de ses propres idées. Les humains n’ont pas le luxe du temps. Ils sont également limités par leurs propres comportements qui les poussent à ne pas croire. Depuis les débuts de la race humaine, ils ont entendu parler de magie, de civilisations anciennes et autres grands mystères de ce monde. Les humains ont choisi de ne pas croire, et c’est pourquoi lorsque notre Mère-la-Terre nous permit d’utiliser à nouveau la magie, les humains furent désorientés et confus. Ils revinrent à leur état naturel.

Ce dont je vais vous entretenir doit rester un secret qui ne doit être partagé que par les elfes. Je suppose que les humains le découvriront un jour, mais ce jour doit être retardé aussi longtemps que possible.
Toutes les choses que notre Mère-la-Terre nous a donné, elle nous les a également repris. La nature ; puisque c’est ainsi que les humains l’appelent ; évolue selon des cycles. L’aurore et le crépuscule, les saisons de l’année, le mouvement des marées, tout n’est que cycles. La magie suit également un cycle : elle apparaît puis disparaît de la terre, tout comme la chaleur d’un soleil d’été. Ce cycle ne se mesure pas en heures, comme on le mesure pour le soleil, mais en milliers d’années.

Pour un esprit scientifique, la magie a la forme d’une vague semi-régulière qui se déplace au travers de l’histoire de la terre. Il y a des fluctuations au sein de la structure de la vague, et son aspect n’est pas uniforme.

Au cours de ce cycle, le point ou le monde devient magiquement actif ou devient magiquement dormant est appelé le seuil. Chaque race magique, et dans certains cas, chaque individu au sein d’une même race, dispose d’un point de déclenchement qui active sa métamorphose, tandis que la transformation du monde se fait par de petites et subtiles touches, étalées sur plusieurs périodes de temps.

On a pour coutume de dater ce seuil le jour du reveil des derniers grands dragons. Le temps estimé entre le seuil présent et le suivant est de 5.200 ans.

Lors du déclin du dernier âge magique, Atlantis s’attendait à une grande catastrophe. La culture Atlante était alors une hybridation des cultures elfiques et humaines qui avait accompli des progrès époustouflants dans les domaines de la magie et de la technologie. Mais dans ses denrières années, cette culture s’était pervertie en tentant de combattre la nature pour préserver l’île. Tandis que la fin était proche, il y eut une vaste migration de ces technologies et de cette culture en direction du reste du monde. C’est pour cette raison que les calendriers anciens commencent tous avec un décalage entre eux de plus ou moins 100 années. Les Hébreux, les Egyptiens, les Chinois, et les plus importants, les calendriers mayas montrent tous l’influence de la culture Atlante.

Le calendrier Maya est le plus intéressant, car il définit parfaitement les cycles de magie, incluant même le seuil de cette ére. Les mayas décrivaient ces cycles comme des mondes, et pensaient que seules certaines formes de vies accompliraient leur transition d’un monde à un autre. Le calendrier, rédigé il y a 5000 ans, nous prédit la date exacte de ce seuil. Convertissez la datation maya à la datation chrétienne, et vous obtenez pour date de ce seuil le 24 Décembre 2011. Ce jour là, le premier grand Dragon a été aperçu au Japon.

La précision est époustouflante. Lorsque je conseillais le Pharaon dans la création du calendrier Egyptien, je pensais avoir été aussi précis que possible. Cependant, mon calendrier manqua la date du seuil d’à peu près deux années.

Atlantis a coulé le 12 Août 3113 avant Jésus Christ, marquant ainsi la fin du quatrième monde et le commencement du cinquième. Le sixième monde s’ouvre à nous et finira, toujours selon le calendrier maya, le 4 Avril 7137 après Jésus Christ.

Il est temps pour nous de nous réjouir du cadeau que nous a fait notre Mère-la-Terre. Il nous faut user de toutes les ressources naturelles et technlogiques afin de réparer les dommages causés par ceux qui nous sont apparentés, et dont la vie est si courte. »

Discours donné par Ehran le Scribe lors du dîner des YET en 2050.

La version originale en anglais est disponible sur ce site.


Document créé à l'origine par Jordan Weisman et publié sur shadowrun.fr le dimanche 24 avril 2005 par Thomas Moreau.

Article mis à disposition sous licence Copyright FASA.

L'article est déclaré comme officiel et canon, cela veut dire qu'il a été écrit, validé et généralement publié par un auteur et l'éditeur officiel de Shadowrun. Attention toutefois, si il est traduit, la traduction en elle-même n'est pas forcément officielle.


Revenir au début de la page.


  1. Le 14 octobre 2007, 19:50 Baptiste a écrit

    En ce qui concerne la traduction, je pense que wave, que tu as choisi de traduire par « vague », gagnerait à être traduit par « sinusoïde », car comme le texte le souligne, il s’agit d’un terme scientifique. En effet, s’il s’agit de décrire l’aspect de la courbe du niveau de mana à travers le temps, « vague » ne décrit rien, alors que sinusoïde est forme de courbe assez précise, et qui a le mérite de corrspondre à l’idée d’Ehran.

Derniers articles publiés

Publicité

Ludik Bazar – le destockage de jeux de simulation

Publier un article

Vous avez écrit des aides de jeu ? Des scénarios ? Vous aussi vous pouvez les publier très simplement sur shadowrun.fr en vous enregistrant sur le site. Vous garderez sur vos œuvres tout le contrôle que vous souhaitez, ce sont toujours vos œuvres.

Derniers commentaires sur les articles

Shadowrun ™ est un jeu et une marque déposée ©The Topps Company, Inc., publié en anglais par Catalyst Game Labs, publié en français par Black Book Éditions et traduit par Ombres Portées. Voir la section À propos pour plus d'informations sur le site, y compris les mentions légales.

Une carte complète du site est disponible.

You don't speak French? Here's a description of this website for you.