Shadowrun.fr Site participatif sur le jeu de rôles Shadowrun où vous trouverez actualités de la gamme, aide de jeu, scénarios, forums pour discuter avec les joueurs et les traducteurs français de SR4, un wiki encyclopédique, etc.

Les Infectés (The Infected)

Tout au long de l’histoire, il y a des traces des vampires et de créatures apparentées. Avant l’Éveil, existé le VVHMH, un simple rétrovirus, qui a atteint sa véritable puissance et virulence lors de la montée du niveau de mana.

Cette « peste » retravaille l’ADN de n’importe quel méta-humain dans lequel il se trouve en quantité suffisante, faisant de lui un Infecté. Les changements physiques des Goules ont d’abord été interprétés comme une forme de gobelinisation, avant que l’on se rende compte que leur apparence et leur appétit pouvait être transmis par l’entrée en contact avec des fluides corporels.

Il est à noter que l’origine du VVHMH reste floue, quoique de nombreux traits du vampirisme soient liés à des horreurs et à certains meurtres étranges commis dans les « bois de sang » par une elfe à la peau laiteuse.
Le VVHMH peut être détecté via la série de test sanguin Harz-Greenbaum. En Afrique, une nation de Sasabonsam, appelée Asamando, s’est créée. En Europe, les Nains, qui résistaient au VVHMH commencent à être touchés eux aussi et à des taux incroyables.

Au Royaume-Uni, l’ordre vampirique Ordo Maximus traite avec Fuchi pour leur vendre leur cybermancie et pour altérer génétiquement le virus à leurs propres besoins.

Mode de fonctionnement

Un rétrovirus peut être infectieux via les fluides corporels, le VVHMH peut et est activement combattu par le système immunitaire. Cependant, s’il passe les défenses, le virus réécrit de grandes parties de l’ADN du sujet. Les sections réécrites apparaissent sous la forme d’ombres astrales, et lorsque l’environnement fournis un taux de mana suffisant, change la nature physique de la victime, lui conférant des capacités et un appétit paranormal.

La perte d’essence expérimentée par beaucoup d’infectés est curieuse, et on pense qu’elle est le résultat du processus d’altération génétique qui modifie le corps, le rendant très différent de ce qu’il était à l’origine. Cela explique la capacité de beaucoup d’Infectés pour drainer l’essence dans le but d’accroître la leur.

On a supposé qu’un élément surnaturel du virus octroyé cette capacité, cela n’a cependant pu être ni confirmé ni infirmé à cette heure.

On a également remarqué que le VVHMH est le résultat d’une utilisation particulièrement malveillante de magie du sang, dont la perte d’essence représente la consommation d’énergie causée par l’utilisation des capacités d’Infecté, cela n’explique cependant pas les variantes de VVHMH qui ne subissent pas de perte d’essence.

Quelques animaux sont de même susceptibles d’être infectés par des souches spécifiques du VVHMH.

Quelques mots sur la famille du Virus Vampirique Humain Méta-Humain (VVHMH)

L’intérêt de cette famille de virus est qu’ils altèrent la structure génétique d’un individu infecté, lui fournissant des caractéristiques et des capacités surnaturelles. Habituellement il change aussi les exigences nutritionnelles, crée des allergies et réduit la fertilité.

En réalité, les rétrovirus tel que le VVHMH altèrent l’ADN de la victime : cette altération pouvant être transmise à sa descendance.

Les Orks, les Elfes et les Humains conservent leur intelligence après l’infection, les Nains et les Trolls, non.

Virus Vampirique Humain Méta-Humain (VVMHM)

La souche originelle, ce rétrovirus dont des preuves montrent qu’il était actif avant l’Éveil ne pouvait apparemment atteindre sa pleine virulence qu’avec la montée du mana. Bien que le virus puisse infecter toutes les espèces connues de méta-humain, seul les Vampires et les Wendigos peuvent propager le virus. Les Nains dont la résistance pathogène les avaient protégés pendant bien plus d’années que le reste de la méta-humanité, ont finalement succombé à une souche spécifique en 2046.

Des séides vampiriques peuvent être créés à partir de tous les méta-types grâce à l’utilisation de certaines méthodes par les Vampires et les Nosferatus.

Vampires et Nosferatus sont « natifs » d’Europe et d’Amérique du nord, une variante du virus dans les Caraïbes crée les Sukuyan, en Afrique occidentale, l’Amalanhig, l’Abat, le Baruka et le Mangalok.

La souche de Jarka-Criscione (VVHMH-II)

Cette souche n’attribue pas les capacités vampiriques du premier et les moyens d’infection sont inconnus, comme il ne peut pas être transmis à quelqu’un, il doit être transmis à la descendance.

Le VVHMH-II peut infecter les Sasquatch, les transformant en Bandersnatch. On ne sait pas pourquoi le virus accroit la fertilité du Bandersnatch alors qu’il rend les Loups-Garous, des Humains infectés, stériles.

La souche Krieger

Cette souche est une maladie du sang contagieuse qui conduit à la transformation en Goule. Cette souche est unique car elle peut avoir des effets partiels et ne nécessite aucun drain d’essence pour que l’infection se produise. Les Goules ont tout d’abord été considérées comme une race gobelinisée, mais ce n’est pas le cas. Les enfants de goules naissent habituellement Goules, bien qu’il y est des exceptions. Ils peuvent également être infectés peu après leur naissance. Le virus peut se propager via le contact avec des liquides corporels.

En Afrique de l’ouest, une variante locale de cette maladie crée le Busaw, tandis que la souche Krieger-Laluah crée les Sasabonsam à longs membres d’Asamando.

La souche Bruckner-Langer

Cette souche isolée en 2046, mais beaucoup plus ancienne, tue les sous-espèces de méta-humains excepté les Humains, qui deviennent des Nosferatus. De rares Elfes disposent des bons gènes et peuvent également être infectés, mais ils auront des besoins nutritionnels très spécifiques pour pouvoir survivre : un groupe sanguin très rare qui peut être lié à un potentiel magique et qui n’est présent que chez les Humains et les Elfes (le facteur mortalité in-vitro pour les foetus d’autres méta-types étant critique).

La souche de l’Ours Volant

Le koala d’Australie peut apparemment être infecté par un virus similaire au VVHMH qui le fait s’éveiller en Ours Volant. Il n’en résulte aucune tendance vampirique.

Chupacabra

Le Goat-Sucker mérite une mention spéciale. Cette créature qui montre le schéma du VVHMH dans ses tissus, n’est actuellement pas porteuse du virus. Il est fortement suspecté qu’il s’agit du fruit d’une manipulation génétique du VVHMH, tel que l’Ordo Maximus et le Terminus Project. Ma théorie personnelle soutient qu’il s’agit d’un lémurien éveillé, certainement modifié par le génie génétique.

Les infectés

Voici une liste des différentes transformations par virus et par méta-type.

les Nains

les Elfes

les Humains

les Orks

les Trolls

La manière dont un Troll devient un Mut-a-qua est inconnue, mais cela semble être le résultat d’une mutation due aux polluants ou au génie génétique.

Autres méta-types

L’ours volant

Les métazoologues les plus sérieux font de cet animal très rare un parent Éveillé du koala. La recherche actuelle fait apparaître dans son sang une forme de virus similaire au VVHMH. L’ours volant est un prédateur nocturne aux yeux rouges, armé de longues griffes et de crocs acérés. Son pelage est naturellement noir, mais à l’instar du bandersnatch nord-américain, l’ours volant est capable de se fondre dans son environnement immédiat. Il chasse généralement à l’approche de l’aube et au crépuscule, à l’affût sur une branche, d’où il se laisse tomber sur sa proie pour tenter de lui arracher la tête.

Traduction française partielle de l’article The Infected.


Document publié sur shadowrun.fr le mardi 10 mai 2005 par David Garnarat.

L'auteur de cet article n'a pas spécifié de licence, son contenu original est donc par défaut mis à disposition sous le contrat Ludys-Jdr Usage Personnel. Tous les usages du document sont autorisés pour une session de jeu de rôles ludique sans caractère commercial. En dehors de ce contexte, aucune reproduction n'est autorisée sans l'accord de l'auteur.


Revenir au début de la page.


  1. Le 19 mai 2005, 18:09 anotherJack a écrit
    HEU ! il serait bon que de tels articles portent une énorme balise « MJ only » 8/
  2. Le 30 août 2005, 21:20 Jo a écrit
    c’est quoi le sasquatch une nouvelle race de shadowrun et puis il faudrai expliquer toutes les mutation de méta-Humain comme le Dzoo-Nu-Qua..
  3. Le 14 octobre 2005, 15:50 Ancient History a écrit

    This looks like a translation of an old version of one of my Ancient Files. You can find an updated page here:

    http://ancientfiles.dumpshock.com/HMHVV.htm

    Anyone that wants to do a translation is welcome to go ahead. Great site, btw.

  4. Le 21 août 2007, 22:30 Namergon a écrit

    Quelques commentaires pour une prochaine correction : – Dzoo-nu-qua -> c’est Dzoo-noo-qua – pas de majuscule initiale aux noms de métatypes (humain, pas Humain, elfe, pas Elfe) – « actually » se traduit plus par « en fait » que par actuellement (c’est un faux-ami).

    Beau boulot sinon !

  5. Le 16 octobre 2007, 16:18 - Storm. a écrit

    pour humain y a pas de majuscule je suis d’accord mais pour Elfe désolé mais il y en a une consulte le dictionnaire Franco/Spéréthiel :o)

Derniers articles publiés

Publicité

Ludik Bazar – le destockage de jeux de simulation

Publier un article

Vous avez écrit des aides de jeu ? Des scénarios ? Vous aussi vous pouvez les publier très simplement sur shadowrun.fr en vous enregistrant sur le site. Vous garderez sur vos œuvres tout le contrôle que vous souhaitez, ce sont toujours vos œuvres.

Derniers commentaires sur les articles

Shadowrun ™ est un jeu et une marque déposée ©The Topps Company, Inc., publié en anglais par Catalyst Game Labs, publié en français par Black Book Éditions et traduit par Ombres Portées. Voir la section À propos pour plus d'informations sur le site, y compris les mentions légales.

Une carte complète du site est disponible.

You don't speak French? Here's a description of this website for you.