Shadowrun.fr Shadowrun en France et en français

Forums shadowrun.fr

Shadowrun en français

Vous n’êtes pas identifié.

Annonce

L’inscription de nouveaux utilisateurs sur le forum est temporairement fermée pour cause de spam ; mais n‘hésitez pas à nous contacter pour que nous vous enregistrions manuellement !

#1 18/06/2008 19:49:45

lotus
Membre
Lieu: Nantes
Date d’inscription: 31/03/2007

disponibilité du matériel

comment gérer vous la disponibilité du matériel, car le moindre achat prend plusieurs heures?

n'est il pas envisageable qu'un armurier a "en stock" du materiel meme illégal? comment le gérer vous?

Hors ligne

 

#2 18/06/2008 20:43:52

Namergon
Fondateur & grand archiviste - Ombres Portées
Lieu: Champigny sur Marne
Date d’inscription: 18/04/2005
Site web

Re: disponibilité du matériel

Pour un achat illégal/au marché noir, il y a plusieurs étapes :
- contacter ton... euh... contact lol (il n'est pas forcément dispo au moment où tu le fais)
- lui faire part de ce que tu cherches
- lui doit voir s'il peut avoir ce que tu cherches. Le temps que prend l'obtention du matos n'est pas forcément le temps qu'il faut à ton contact pour se procurer ce que tu demandes, mais peut être aussi le temps nécessaire à organiser une rencontre pour l'échange qui ne se termine pas au poste Lone Star.

Je suggère aux MJ d'appliquer des modificateurs au test en fonction
- du contact choisi (un armurier aura plus facilement et rapidement le flingue que tu cherches, qu'un marchand de talisman wink),
- de la précision de ce que cherche le perso (s'il veut en gros un pistolet lourd, c'est plus rapide que s'il veut précisément un Colt Manhunter avec un smartgun interne)
Et aussi de donner un bonus en échange d'un risque accru d'attirer l'attention (des flics entre autres) ou de se faire refiler du matos un peu trop chaud (a servi dans un triple homicide dans un beau quartier à propos duquel la Lone Star est sur les dents).

Maintenant, un armurier qui a pignon sur rue, il aura jamais en boutique du matos illégal, pas folle la bête.


"Uh-oh, Toto, it doesn't look like we're gods anymore."
- Little Dottie to her faithful program frame

Hors ligne

 

#3 20/06/2008 09:21:53

gritche
Membre
Lieu: Lausanne, Suisse
Date d’inscription: 09/08/2007

Re: disponibilité du matériel

Namergon a écrit:

Maintenant, un armurier qui a pignon sur rue, il aura jamais en boutique du matos illégal, pas folle la bête.

il y a illégal et illégal... il suffit d'avoir le bon permis pour pouvoir utiliser ce genre de matériel.

Effectivement, admettons que les munitions radioactives (je ne sais même pas si c'est possibles, mais j'aimais bien cette munition dans mass effect big_smile) soient interdites par les conventions de Genève. l'armurier n'en vendra pas (en tout pas officiellement).

Mais si un flingue est interdit aux civils mais autorisé pour les services de sécurité. Avec le bon permis, s'il est possible de l'acheter pourquoi un armurier ne pourrait pas le vendre ?


"We want to control the world" said Sinclair. "A fine distinction. Let someone else rule ... or appear to. Meanwhile, we make certain that everything works to benefit the Lodge. The rewards of power, without the drawbacks."

Hors ligne

 

#4 20/06/2008 20:01:35

Namergon
Fondateur & grand archiviste - Ombres Portées
Lieu: Champigny sur Marne
Date d’inscription: 18/04/2005
Site web

Re: disponibilité du matériel

En fait, par illégal, pour des armes, je voulais surtout parler de matos tombé du camion.


"Uh-oh, Toto, it doesn't look like we're gods anymore."
- Little Dottie to her faithful program frame

Hors ligne

 

#5 20/06/2008 20:25:17

Zaranos
Membre
Lieu: Grenoble (38)
Date d’inscription: 16/10/2006

Re: disponibilité du matériel

En ce qui me concerne, ça dépend de l'urgence du truc et du coté théâtral que je peux donner à la transaction.
Exemple : Mon personnage-tueur préféré veut un gros fusil d'assaut XM-30 et contacte son vendeur d'armes habituel afin de se procurer l'engin.
Deux solutions :
1) J'ai pas envie de me prendre la tête et le gus dégotte le flingue en pièces détachées à l'arrière de son pickup, ou bien il s'en procurera un pendant la nuit à venir. Méthode simple, rapide, qui colle aux règles et qui permet de faire d'autres trucs en attendant...
2) Je me dis que c'est l'occasion de rôler bien à fond. Alors là, on peut commencer à rencontrer plein de nouvelles têtes, le chinois qui fume sa clope dans le sous sol d'un immeuble pourri à Tacoma, le gros russe qui fait que picoler en gueulant sur l'absurdité du système américain et que tout est bien mieux au pays, le père de famille honnête qui connait tout des armes à feu, et qu'on rencontre dans le garage ou à la cave pendant un poker entre voisins... A ce moment là, les tests d'étiquette se succèdent, leur réussite menant à de nouveaux contacts ou d'arrangements menant à terme au gros engin. On peut aussi faire un truc du genre, le mec a le flingue, mais pas complet, alors il faut trouver les pièces manquantes chez un autre gars. Et le smartgun de l'arme d'origine sud-africaine ne peut pas être équipé d'un soft américain, il faut donc rencontrer un blogger de la Carbonado pour faire transaction du soft sud-africain, avec éventuellement une amélioration maison pour un débridage de la cadence de tir et de la sécurité thermique....
Voila un gros craquage incompréhensible, mais qui illustre bien le truc. Selon moi, si les règles considèrent que le type met quelques heures à trouver l'équipement (genre dispo assez basse), alors le truc se résume à appeler deux-trois contacts trouver celui qui a ce qu'il faut sous le bras. Si c'est plus long, le runner n'est pas obligé de ne faire que ça, s'il faut genre une semaine pour trouver de l'équipement cyber, alors là, il faut appeler et attendre que l'affaire avance, proposer du fric, et encore attendre que les réseaux de contacts fassent parvenir l'équipement à Seattle en lieu sur...

Hors ligne

 

#6 21/06/2008 04:10:17

DLD
Membre
Date d’inscription: 01/03/2007

Re: disponibilité du matériel

"Mais si un flingue est interdit aux civils mais autorisé pour les services de sécurité. Avec le bon permis, s'il est possible de l'acheter pourquoi un armurier ne pourrait pas le vendre ?"

Dans ce cas, je pense que l'armurier ne dispose pas des autorisations nécessaires pour vendre ce type de matériel de manière légale, surtout qu'à mon avis, les services de sécurité ne passe pas par lui pour l'obtenir.

Hors ligne

 

#7 24/06/2008 13:40:11

gritche
Membre
Lieu: Lausanne, Suisse
Date d’inscription: 09/08/2007

Re: disponibilité du matériel

Namergon a écrit:

En fait, par illégal, pour des armes, je voulais surtout parler de matos tombé du camion.

Rahahalàlà ces camionneurs ils ne font jamais gaffe. le nombre de trucs qu'ils arrivent à perdre... c'est hallucinant quand même.
OK on parle donc bien du même genre de matos illégal...


"We want to control the world" said Sinclair. "A fine distinction. Let someone else rule ... or appear to. Meanwhile, we make certain that everything works to benefit the Lodge. The rewards of power, without the drawbacks."

Hors ligne

 
Ludik Bazar — Destockage de jeux de simulation

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
par Rickard Andersson