Shadowrun.fr Shadowrun en France et en français

Forums shadowrun.fr

Shadowrun en français

Vous n’êtes pas identifié.

Annonce

L’inscription de nouveaux utilisateurs sur le forum est temporairement fermée pour cause de spam ; mais n‘hésitez pas à nous contacter pour que nous vous enregistrions manuellement !

#1 30/04/2017 23:23:48

akazahn
Membre
Date d’inscription: 20/01/2008

personnage zoocanthrope

Bonjour,

J'ai un personnage zoocanthrope tigre.

J'ai quelques questions :

un personnage dual doit-il avoir la compétence analyse astrale ou peut-il il utiliser la perception normale ?

peut-il selon vous utiliser des compétences sociales comme leadership ou intimidation auprès d'autres animaux ?

Merci

David

Hors ligne

 

#2 02/05/2017 00:07:09

NMAth
Encyclopedia corporatis
Date d’inscription: 07/11/2006

Re: personnage zoocanthrope

Les règles ne fournissent pas de réponses définitives à ces questions.

S'agissant de la Perception astrale et de l'utilisation de la compétence Analyse astrale, il me semble que les règles ne précisent même pas si l'Action simple Observer en détail doit/peut être utilisée. Le supplément Running Wild indique que les créatures duales peuvent changer leur perception en une Action gratuite, ce qui sous-entend qu'ils doivent choisir que l'une ou l'autre, physique ou astrale, soit active à un instant donné.

L'obtention des informations listées dans la table de résultats des analyses astrales ne devrait être obtenus que par l'utilisation de la compétence Analyse astrale. Réciproquement, les informations qui ne sont visibles que dans l'espace physique (comme les couleurs, les logos, les textes...) ne devrait pouvoir être obtenues qu'avec la compétence Perception.

En tant que MJ, je ferais probablement jeter aux personnages la réserve la plus elevée lorsque je sollicite un jet pour détecter quelque chose qu'il ne recherche pas spécifiquement, comme un embuscade (dans le cas, évidemment, où elle peut être détecté aussi bien dans l'espace physique que dans l'espace astrale).


Selon moi, la compétence Intimidation peut être utilisée par n'importe quel personnage, zoocanthrope ou non, contre un animal ou une métacréature. Les modificateurs doivent être adaptés en conséquence - un animal repérera un usage visible de la magie ou la détonation d'une arme à feu, mais il n'identifiera pas forcément un morceau de métal avec "Colt" ou "H&K" dessus comme représentant une menace (pour le modificateur "le personnage tient une arme"). De même, l'aspect "imposant" d'un personnage est à mettre en perspective avec la taille de l'animal.

Pour la compétence Leadership, il faut une vraie possibilité de communiquer. J'autoriserais un zoocanthrope à le faire seulement avec des représentants de la même espèce que lui. En dehors de ce cas de figure, les zoocanthropes n'ont aucune capacité particulière pour communiquer avec les autres animaux. Il faudrait le sortilège Lien mental pour le faire (les sortilèges de manipulation mentale ou le pouvoir de métacréatures de contrôle des animaux permettant de se passer totalement de la compétence Leadership).

Hors ligne

 

#3 02/05/2017 01:55:49

akazahn
Membre
Date d’inscription: 20/01/2008

Re: personnage zoocanthrope

Merci, ça me semble logique.

Mon personnage est un adepte zoocanthrope tigre de Thaïlande.
Orphelin, recueilli par des moines, il a ensuite été recruté par les Triades qui en ont fait un assassin.
Accusé du meurtre de la fille d'un Oyabun Yakuza, il s'est enfuit vers New York.
Sa tête est donc mise à prix par le Shotozumi Rengo.
Ses compagnons sont au courant de sa vrai nature depuis qu'il a été blessé lors d'une mission et qu'il s'est transformé pour pouvoir régénérer.

En effet, si j'ai bien compris les zoocanthropes ne régénèrent que sous leur vraie forme, n'est-ce pas ?
Aussi, est-ce que les pouvoirs d'adepte sont actifs sous forme animale, par exemple coup critique, compétences améliorées ?
Idem, sa spécialité en muay thay fonctionne-t-elle quand il est transformé ?

Il a trouvé un chien de l'enfer en mission.
Le personnage cherche a en faire un compagnon. Est-ce logique ?
Le MJ me propose un +2 aux tests sociaux avec les animaux/prédateurs, un peu comme pour la réputation.

Des conseils sur le role play d'un tel personnage ?

Hors ligne

 

#4 03/05/2017 22:43:27

NMAth
Encyclopedia corporatis
Date d’inscription: 07/11/2006

Re: personnage zoocanthrope

akazahn a écrit:

Ses compagnons sont au courant de sa vrai nature depuis qu'il a été blessé lors d'une mission et qu'il s'est transformé pour pouvoir régénérer.

En effet, si j'ai bien compris les zoocanthropes ne régénèrent que sous leur vraie forme, n'est-ce pas ?
Aussi, est-ce que les pouvoirs d'adepte sont actifs sous forme animale, par exemple coup critique, compétences améliorées ?

Si on s'en tient aux règles (Runner's Companion), le pouvoir Régénération fonctionne en permanence, que le zoocanthrope soit sous sa forme naturelle ou sous forme humaine. Les règles précisent que seul le pouvoir Armes naturelles n'est pas conservé sous forme humaine. Les pouvoirs d'Adepte fonctionnent donc également sous les deux formes.

La seule chose qui bloque la Régénération, c'est le contact avec un allergène associé au Défaut Allergie. Si on applique strictement les règles, ça n'affecte pas seulement la régénération des blessures causées par l'allergène, mais la régénération de toutes les blessures (donc, pour prendre un autre type de créature, un vampire ne régénère aucun dégâts tant qu'il est exposé au soleil, mais aussi tant qu'il touche ne serait-ce qu'un morceau de bois).

Néanmoins, les dégâts causées par la magie (sorts, focus d'arme, pouvoirs d'adepte ou de métacréatures) sont exclus du champs de la Régénération et doivent être guéris normalement. On pourrait argumenter que le repos requis pour faire un test de guérison doit être pris sous la forme animale naturelle du zoocanthrope (ce qui serait cohérent au moins pour le fait de manger "normalement", ce qui selon les espèces peut nécessiter un estomac et des intestins un peu plus large que ceux d'un humain).

akazahn a écrit:

sa spécialité en muay thay fonctionne-t-elle quand il est transformé ?

Selon moi, c'est clairement non. La spécialité Cyber-implant d'un personnage ne pourrait plus être utilisé s'il se faisait retirer ses implants, et la spécialité Boxe anglais si on lui coupait les bras. Donc si le personnage change de forme pour ne devenir quadrupède et digitigrade, changer sa taille et sa masse, et déplacer son centre de gravité, il ne peut pas utiliser une spécialisation dans un art martial qui a été conçu pour un corps humain.

akazahn a écrit:

Il a trouvé un chien de l'enfer en mission.
Le personnage cherche a en faire un compagnon. Est-ce logique ?
Le MJ me propose un +2 aux tests sociaux avec les animaux/prédateurs, un peu comme pour la réputation.

L'adoption inter-espèce est un phénomène connu dans le monde animal, mais il se limite normalement à l'adoption de jeunes. A fortiori dans le cas du tigre, qui est normalement un animal solitaire, dont les jeunes se séparent de la mère vers un an et demi ou deux ans.

Mais on peut sans doute s'autoriser de ne pas être parfaitement réaliste avec un animal capable de se transformer en humain. A partir du moment où il a la capacité de se dissimuler et d’interagir dans la société humaine, il serait logique que le comportement d'un zoocanthrope finisse par diverger de celui des autres représentants de son espèce.

En vivant avec les moines puis les membres de la Triade, il a pu s'habituer à une vie qui ne soit pas solitaire. Mais en même temps, il a du réaliser depuis longtemps que le caractère et le comportement des humains n'a rien à voir avec celui d'un prédateur (encore que, pour certains soldats d'une Triade, ca doit se discuter). Un chien de l'Enfer n'a peut-être pas beaucoup de conversation, mais un tigre pourrait se dire qu'au moins, il le comprend.

akazahn a écrit:

Des conseils sur le role play d'un tel personnage ?

La chose à ne jamais oublier, c'est qu'un zoocanthrope est un animal qui a la capacité de se faire passer pour un humain.

Personnellement, je le vois comme une capacité défensive : les humains ont envahi tous les écosystèmes, menaçant la survie des autres espèces. Se transformer en humain, c'est pouvoir se cacher et vivre parmi eux.

Dans le cas de ton personnage, le fait d'avoir été adopté par des humains change beaucoup de choses. En théorie, les zoocanthropes sont sensés l'être à la naissance, mais on pourrait légitimement se demander, s'il n'avait pas été recueilli, est-ce qu'il aurait eu cette capacité, ou est-ce qu'il aurait ignoré jusqu'à son existence ?

Il n'a pas de famille, pas forcément envie d'en fonder une (avoir des petits, qui n'hériteront pas forcément de ses capacités et partiront donc à deux ans ?), sa notion du "luxe" n'a sans doute rien à voir avec celles des humains (sauf si on considère ce luxe particulier d'être propriétaire de 400 km² de terrain dans un pays dont le gouvernement vous laisse tranquille) et le concept de prendre sa retraite doit lui être tout aussi étranger.
En cela, un zoocanthrope est très différent de la majorité des humains... et beaucoup moins de la minorité que sont les orphelins d'une part et les shadowrunners d'autre part.

Du coup, "bien" jouer un zoocanthrope dépend beaucoup de la façon dont les autres joueurs jouent leurs personnages. Si la table est largement remplie de runners psychopathes, indifférents à la vie humaine et venu chercher assez de nuyen pour vivre jusqu'au mois prochain, ca n'est pas évident d'adopter un comportement très différent pour un zoocanthrope.

Dans le cas d'un animal solitaire comme le tigre, il devrait être assez indifférent au concept de statut social. Les insultes, les moqueries, les atteintes à sa fierté ne devraient pas le faire bouger d'un cil. A l'inverse, il devrait réagir au quart de tour dès qu'il anticipe une menace physique. Tu peux le traiter de tous les noms pendant dix minutes sans aucune réaction, et le moment où tu glisse ta main sous ta veste, il te saute dessus et il t'allonge.

Hors ligne

 
Ludik Bazar — Destockage de jeux de simulation

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
par Rickard Andersson