Yakuza

Un article de ShadowWiki.

Jump to: navigation, search

Le Yakuza (やくざ ou ヤクザ) est une organisation criminelle bâtie sur la tradition. Ses marques sont l'honneur, la loyauté, la protection du territoire, la xénophobie, le racisme, la misogynie et la superstition. En 2058, le syndicat est en conflit avec lui même : d'un côté les traditionalistes, de l'autre les réformateurs.

Sommaire

Histoire

L'histoire du Yakuza remonte au XVIIème siècle au Japon, lorsque des groupes de bakuto (des parieurs, les petits criminels de l'époque) se réunir et s'organisèrent. Le nom Yakuza dériverait d'ailleurs de la plus mauvaise combinaison du jeu de carte hanafuda : 893 ou ya ku za. L'expression yakuza devint synomyme de "sans valeur" et le nom fut donné à ses médiocres criminels. Ils en firent une marque de prestige.


Au XVIIIème siècle, le Yakuza était le syndicat du crime le plus puissant du Japon. Son influence devait beaucoup à l'honneur de ses membres d'alors, qui protégeaient la populace à la place des arrogants samouraïs, et s'attiraient donc le respect et la réputation qu'ils ont conservé jusqu'à aujourd'hui. La population n'assiste pas facilement la police dans la traque d'un Yakuza. En fait, même la police japonaise respecte l'honneur du Yakuza, et a tendance à ne pas enquêter sur les activités du syndicat !


Le Yakuza est une des structures japonaises qui s'est le mieux adaptée à la modernisation : la fin de la caste des samouraïs leur a apporté de nombreux combattants aguerris, l'industrialisation leur a permis de noyauter les corporations, les réformes leur ont permis de noyauter le gouvernement. Mais s'ils ont gagné du pouvoir, certains disent qu'ils ont perdu leur honneur, harcelant les faibles au lieu de les défendre, remplaçant le sabre par le pistolet mitrailleur.


Aujourd'hui, l'hégémonie du Yakuza est totale au Japon, et là où s'installent les mégacorporations japonaises, le Yakuza suit très vite. San Francisco est devenu en Amérique du Nord la tête de pont de l'invasion du Yakuza. Et il gagne de plus en plus de terrain...


Organisation

Le Yakuza est organisé en Gumi (Clan), structuré comme une corporation. A la tête du Gumi se trouve l'Oyabun (chef de Clan). Les autres membres du Clan jurent fidélité à l'Oyabun dans un pacte de vassalité (totalement féodale).

Le Wakagashira est le vice-président du Gumi. Les Wakagashira-hosa sont ses subordonnés directs.

Les autres membres du Gumi sont des Kobun.

Chaque Clan contrôle un Nawabari (territoire), qui peut s'étendre jusqu'à une ville ou un Pays. Plusieurs petits Clans peuvent s'associer pour former un Rengo (Alliance), mais la loyauté d'un kobun va toujours exclusivement à son Oyabun.

La Tradition

Il s'agit de l'ensemble des traditions du Yakuza. Suivies à la lettre par les traditionalistes, les jeunes font comme ils l'entendent.

  • Jingi : la déférence. Parti intégrante de la culture japonaise, le Yakuza doit agir en respectant toujours l'étiquette. C'est à dire qu'il doit toujours être poli (beaucoup précisent : envers les humains mâles japonais).
  • Giri : le devoir. Le Yakuza paye toujours ses dettes ou les faveurs qu'il doit, et il n'oublie jamais celles des autres.
  • Ninjo : la compassion. Le Yakuza ne doit pas causer de "tord" aux civils.
  • Yabitsume : la réparation. Le Yakuza doit réussir toute entreprise que lui confie son Oyabun. S'il échoue, il doit réparer son déshonneur par le suicide rituel Seppuku, ou simplement se couper une phalange (Yabitsume), et garder la marque de cet échec le reste de sa vie.
  • Irezumi : la marque de la Famille. Au fur et à mesure de ses exploits dans le Clan, le tatouage du Yakuza s'agrandit. Traditionnellement, il ne doit cependant pas dépasser les manches ou le col de son costume.
  • Sokaiya : la réunion des actionnaires. Bien qu'ils le nient, Les Yakuza pratiquent régulièrement le chantage à l'échelle de toute une corporation. Extorquant des fonds sous la menace.

La Nouvelle Voie

Il s'agit d'un mouvement réformiste, visant à assurer la survie du Yakuza dans le Sixième Monde en abandonnant les anciennes traditions qui ont permis au Yakuza d'acquérir son pouvoir à travers les 4 derniers siècles.

Il prône en particulier l'acceptation des métahumains, des femmes et des magiciens au sein du Yakuza.

Son chef de file est Okido Honjowara, Oyabun de New Jersey.

Les Ninjas

A l'origine, ils étaient constitués en clans d'assassins mercenaires, servant les différents pouvoirs du Japon médiéval sans s'embarrasser des lois, un peu comme des shadowrunners en fait. Tout d'abord basés dans les montagnes d'Iga et de Koga, au XIIIème siècle, ils atteignirent le sommet de leur art pendant les guerres de l'ère Tokugawa. Au cours du XXème siècle, ils furent un phénomène de mode, et devinrent même sympathique (un peu comme Saphir, shadowruneuse à louer). Depuis, de tels phénomènes ressurgissent régulièrement, mais les historiens s'accordent à dire que les derniers ninjas sont mort lors d'opération commando pendant la Seconde Guerre Mondiale en 1945.

Ils existent toujours. Certains clans ont simplement ressuscité la mystique du Moyen Age, mais certain d'entre eux sont en activité, cachés dans les montagnes, depuis plus de 800 ans. Parmi les nouveaux clans, le Oni-do est particulièrement remarquable, car il n'est constitué que de métahumains, essentiellement des méta-variantes d'orks japonais appelés oni.


Le Yakuza et les corporations

Les Yakuza ont d'anciens liens avec les corporations japonaises. On prétends même que Mitsuhama Computer Technologies est juste un clan qui a eu plus de succès que d'autres dans les affaires !

Les Principaux Clans

  • Watada rengo : Alliance menée par le Watada gumi de Chiba, 87e prefecture du Japon. Tous les Clans du Nord-Ouest Pacifique font partie de l'Alliance.
  • Watada gumi : mené par Akira Watada, Oyabun de Chiba.
  • Karatsa gumi : basé à San Francisco. Aussi appelé le Chrysanthème de Néon à cause des tatouages bio-luminescents de ses membres.
  • Shotozumi gumi : mené par Hanzo Shotozumi. Principal Clan de Seattle. Traditionaliste.
  • Nagato Combine : Alliance menée par le Honjowara gumi de New Jersey. Leader de la Nouvelle Voie.
  • Honjowara gumi : mené par Okido Honjowara, Oyabun de New Jersey. Sa Garde personnelle, la Garde du Serpent Vert, est composée d'adeptes physiques elfes.

Relation avec les autres organisations

En conflit quasi ouvert avec les trois principaux syndicats !


Table des indices du syndicat

  • Crime informatique : 6
  • Substances contrôlées : 8
  • Contrefaçon et falsification : 5
  • Recel : 8
  • Réseau : 8
  • Jeux et paris : 9
  • Détournement : 5
  • Kidnapping : 5
  • Blanchiment d'argent : 7
  • Pornographie : 7
  • Prostitution : 9
  • Protection : 7
  • Vol : 4
  • Shadowrun : 6
  • Contrebande : 7
  • Crime en col blanc : 10
    • Combativité : 8
    • Fiscalité : 9
    • Renseignement : 7
    • Management : 8
    • Réputation : 8


Total : 151

Références

Récupérée de « https://shadowrun.fr/wiki/Yakuza »
Nexus