2029

Un article de ShadowWiki.

Jump to: navigation, search

Années:
2026 2027 2028 2029 2030 2031 2032
Décennies:
2000s 2010s 2020s 2030s 2040s 2050s 2060s 2070s 2080s


Année 2029

  • 8 Février : Les systèmes informatiques du monde entier sont attaqués par un virus d'une puissance sans précèdent (il détruit non seulement les logiciels mais aussi les composants électroniques). Les gouvernements tombent et l'économie mondiale frise l'effondrement. Il dévaste les administrations et les commerces qui se sont fondés sur Internet, il réussit même à infecter jusqu'au stations orbitales. Il crée des problèmes dans plusieurs pays dont la France, l'Espagne, l'Autriche, les Philippines et les USA.
  • 8 février : Aux USA, la CIA, la NSA, et l'IRS unissent leurs ressources et créent le projet Echo Mirage. Dirigé par la major David Gavilan de l'Armée de l'Air, en liaison avec l'Agence de Sécurité Nationale (NSA), ce projet recrute et forme une équipe de cyber-commandos pour fonctionner dans le réseau informatique en dépit de l'équipement et des psychoses induites par les signaux sensoriels des cyberterminaux primitifs.
  • 1er mars : Echo Mirage recrute les plus brillants (et excentriques) cerveaux de l'industrie et des universités, 32 personnes sortent intactes du programme d’entraînement intensif. Pendant le combat contre le virus, le monde a commencé a reconstruire son réseau de communications, le nouveau réseau informatique appelé la Matrice est né.
  • 19 Avril : Le virus informatique infecte le réseau de contrôle du trafic aérien des USA. En raison des signaux imprécis et des communications brouillées, 27 accidents aériens se produisent en deux heures, faisant un millier de morts. Le trafic aérien reste très limité pendant une semaine, jusqu'à ce qu'un nouveau réseau soit mis en place.
  • 30 août : Echo Mirage attaque le super virus. Après 18 minutes de combat, 4 membres du commando sont morts. Après avoir analysé les données, on découvre deux choses : le virus peut produire des inductions neurobiologiques mortelles, et aucune sécurité informatique existante ne peut arrêter (ni même ralentir) l'utilisateur d'un cyberterminal.
  • Horrifiés par la facilité avec laquelle les membres de Echo Mirage pénètrent leurs systèmes les mieux protégés, les sociétés impliquées commencent secrètement le développement de nouveaux logiciels de sécurité capables de repousser des intrus interfacés à la Matrice. Ceci inclut la recherche afin de reproduire les effets mortels produits par le super-virus. Les programmes résultants sont la première génération des contre-mesures d'intrusion, ou CI, maintenant connues dans le monde entier en tant que "GLACE" (Générateur de Logiciels Anti-intrusion par Contre-mesures Electroniques).
  • En Inde, Kali Yuga est en colère et le Virus sème le chaos. Les industries technologiques et du service de Bangalore sont décimées. Les projets d'alphabétisation via Internet du gouvernement sont en très net recul.
  • Les banques thaïlandaises sont ruinées par le crash, et par conséquent la pègre régionale est également ruinée. L'armée retourne la situation à son avantage et s'empare brutalement du pouvoir. Saisissant l'occasion de frapper ses adversaires quand ils sont faibles, l'armée thaïe traverse la frontière nord. Elle envahit le Laos et l'état de Shan pour prendre la contrôle du Triangle d'Or et donc de la drogue. Ceci déclenche une guerre multilatérale, l'armée thaïe combat les troupes birmanes et une armée laotienne renforcée avec l'ancienne armée vietnamienne. Le Yunnan, coincé entre deux grands conflits (la guerre civile chinoise au nord et celle du Triangle d'Or au sud), lutte pour sa survie économique et voit son territoire grignoté de tous les côtés.
  • Poussé par le désespoir après une décennie de combats continus et d'oppression religieuse et raciste du gouvernement communiste, le Front Populaire de Malaisie mène une révolte à l'aide des troupes et du matériel de Federated Boeing, mettant un point final à la parenthèse communiste.
  • Après la consolidation de la préfecture japonaise aux Philippines, Fukatsu Saru est nommé gouverneur du la République des Philippines, établissant un état policier. Les médias et les émissions étrangères (excepté les japonais) sont surveillés et censurés. La fabrication, la vente et la possession d'armes à feu et d'armes de mêlée par les particuliers sont interdites par la loi. Sous le couvert d'intérêt environnemental, la technologie "dangereuse" est graduellement enlevée à la population philippine indigène de même que les droits métahumains. Les nationalistes philippins lancent une rébellion mal préparée à la suite du Crash, elle est brutalement réprimée par les forces militaires et celles des corporations japonaises.
Récupérée de « https://shadowrun.fr/wiki/2029 »
Nexus
Autres langues